Des groseilles pour tuer le temps

Tu m’envahis imperceptiblement
Tu t’épanouis dans mon cerveau lente/ment
Je te fuis en noyant mon esprit /dans
Le whisky et les volutes d’en/cens
Je t’oublie mais ça ne dure qu’un moment
Tu resurgis toujours immanquablement

Et je mange des groseilles pour tuer le temps
J’aime ces fruits acides et vermeils
Comme les sentiments
Que je cultive et qui réveillent
Mes égarements

Tu m’envahis irrémédiablement
Je fais comme si tout se passait normal’/ment
Mais je dérape et je ruisselle moral’/ment
Tu me harcèles perpétuellement
Tu t’évanouis momentanément
Dans le whisky et les volutes d’encens

Et je mange des groseilles en attendant
Que l’inspiration s’éveille
Comme les tourments
Que je cache et qui sommeillent
En moi à plein temps

Une réflexion au sujet de « Des groseilles pour tuer le temps »

Laisser un commentaire