Laid…Plaisirs

Ouatcha!

Love on your mottes, inside your lips, deep under your clothes… tout ça tout ça…Qu’est-ce que je pourrais pas dire pour me faire pardonner ce long silence…? La vie… Que je tiens à bout de bras que j’essaye de faire irradier autour de moi pour tous pour ceux que j’aime, rester entier, ferme, rocher, papier ciseaux… Je me la malmène aussi beaucoup parfois…

Qu’importe cela fera du grain pour mon moulin galactique…

Voici Laid, fendeur solitaire…Plaisirs Chapitre 8.

Ou que vous soyez restez à l’écoute, rien ne se perd, rien ne se créé… Tout se transforme!

Pornographe

Pornographe

Un sexe d’homme
dur, tendu,
courbé comme une banane
ou droit comme une matraque.
Un sexe d’homme
érigé vers le ciel,
comme un building, comme un gratte-ciel.
Un sexe d’homme,
lance guerrière,
au garde à vous et fière comme un militaire.
Un sexe d’homme,
gonflé par la vie,
chaud bouillant comme un volcan,
comme un geyser plein d’envie.
Un sexe d’homme,
lisse, doux, dans une main caressante.
Un sexe d’homme
nappé de miel :
sucre d’orge dans une bouche gourmande…

… J’écoute la musique du désir sur un vieux pornographe

Ses yeux

Être dans ses yeux

Vivre dans ses yeux… être quelqu’un de bien dans ses yeux, se sentir beau, immense, profondément magique, juste par son regard, son mystère, pour une fois ou deux ou à peine plus que l’éternité, être son amour, son ami, ou juste son chien. Ce regard qui nous fait nous sentir quelqu’un de privilégié, et l’hiver ne mord plus, la souffrance est belle, rien ne peux nous fléchir, on ne fait qu’un avec la sérénité, on nage naïvement dans le plus pur des bonheur… rien qu’une fois… oublier la décousure quand elle se détournera, parce qu’elle se détournera.