Pornographe

Pornographe

Un sexe d’homme
dur, tendu,
courbé comme une banane
ou droit comme une matraque.
Un sexe d’homme
érigé vers le ciel,
comme un building, comme un gratte-ciel.
Un sexe d’homme,
lance guerrière,
au garde à vous et fière comme un militaire.
Un sexe d’homme,
gonflé par la vie,
chaud bouillant comme un volcan,
comme un geyser plein d’envie.
Un sexe d’homme,
lisse, doux, dans une main caressante.
Un sexe d’homme
nappé de miel :
sucre d’orge dans une bouche gourmande…

… J’écoute la musique du désir sur un vieux pornographe

Ses yeux

Être dans ses yeux

Vivre dans ses yeux… être quelqu’un de bien dans ses yeux, se sentir beau, immense, profondément magique, juste par son regard, son mystère, pour une fois ou deux ou à peine plus que l’éternité, être son amour, son ami, ou juste son chien. Ce regard qui nous fait nous sentir quelqu’un de privilégié, et l’hiver ne mord plus, la souffrance est belle, rien ne peux nous fléchir, on ne fait qu’un avec la sérénité, on nage naïvement dans le plus pur des bonheur… rien qu’une fois… oublier la décousure quand elle se détournera, parce qu’elle se détournera.

Laid arrive…

Du sommet de leurs crânes aux plus profond de leur dérive, ceux qui ne le savent pas encore vont se percuter, se couper le souffle, se déchirer et peut-être enfin trouver le levier de leurs vies obscures, perdues entre plusieurs avants et d’innombrables après, et d’immenses et folles prairies de « ouii!!!! »…

Je veux être…n’importe ou…Nanortalik – DominiqueA

j’aimerais à présent toucher le fond de ton être et m’y repaitre de mon amour folie, que de mes mots oui et de ma langue j’inscrive en toi les lignes de feu qui jamais ne s’éteindront, même alors qu’un autre emprisonnera dans son odeur le moindre de tes souffles, quand de mes yeux tu quitteras la scène, en toi imprimé à jamais le feu de ma bouche, tu iras… ou tu voudras…

Ce sont mes mots mais la musique m’inspire, j’écoute cette chanson de dominiqueA et je pleure, je pleure de désir de mélancolie, d’amour perdu d’horizons inaccessibles, je frissonne et grelotte de peur.

httpvhd://youtu.be/yFsaBcjQ2bM