Laid, fendeur solitaire

Bonjour à tous,

ce billet pour vous dire que je vais retirer les aventures de Laid de ce blog pour pouvoir approfondir le sujet, l’histoire possédant finalement assez de matière, il m’est apparu évident de me jeter sur l’écriture de l’aventure dans une version « complète » qui pourrait aboutir à un format plus physique… ben oui un livre quoi…

bises à tous we keep in touch

tumblr_lwz3gj2YaO1r7018to1_500

Laid arrive…

Du sommet de leurs crânes aux plus profond de leur dérive, ceux qui ne le savent pas encore vont se percuter, se couper le souffle, se déchirer et peut-être enfin trouver le levier de leurs vies obscures, perdues entre plusieurs avants et d’innombrables après, et d’immenses et folles prairies de « ouii!!!! »…

Je veux être…n’importe ou…Nanortalik – DominiqueA

j’aimerais à présent toucher le fond de ton être et m’y repaitre de mon amour folie, que de mes mots oui et de ma langue j’inscrive en toi les lignes de feu qui jamais ne s’éteindront, même alors qu’un autre emprisonnera dans son odeur le moindre de tes souffles, quand de mes yeux tu quitteras la scène, en toi imprimé à jamais le feu de ma bouche, tu iras… ou tu voudras…

Ce sont mes mots mais la musique m’inspire, j’écoute cette chanson de dominiqueA et je pleure, je pleure de désir de mélancolie, d’amour perdu d’horizons inaccessibles, je frissonne et grelotte de peur.

httpvhd://youtu.be/yFsaBcjQ2bM