The mercy seat live – nick cave

Lentement, lentement… enfonce moi, démonte moi, rempli ma vaine carcasse d’alcool, de cafard et de souffre, et met à la une de mon radar, la mélancolie sans fin, le vertige sans nom qui une fois de plus me dévisse  Oh putain… maintenant met y du violon vas-y perce moi déchire moi hurle, accélère, encore et encore… Anyway… I’ve never told the truth… and … I’m afraid I have to …