Personne pour quelqu’un – Starshooter

dans les os de la tête ça s’entête et ça bout
ça peut bien tuer net puisque ça pousse à bout
des tam-tams tonnent, mes neurones bastonnent
personne pour les calmer, juste mes mains, juste mes pieds

car dans les grands ensembles,
bien plus grands qu’ils ne semblent
à l’heure des réverbères quand les télés s’éclairent
essaie de chercher quelqu’un à qui tout dire
y’a que des chats que des chiens
jamais personne pour quelqu’un !
personne pour quelqu’un

le téléphone ne sonne jamais après 10 heures
par le juda j’espionne les retours d’ascenseur
haaaa.. des films de cul pour mon 4 heures
des filles de rue pour mon ardeur

ici pas de vaudou pour faire sortir la bête
qui m’enserre le cou qui m’enterre la tête
j’essaie de chercher quelqu’un à qui le dire
y’a que des chats que des chiens
jamais personne pour quelqu’un !
personne pour quelqu’un

quelqu’un à regarder, quelqu’un à qui parler
même quelconque, plutôt quelqu’une
même con comme la lune
je me fous des lacunes, je cherche.. quelqu’un !

httpvhd://youtu.be/SCuE16rUSTI

Jack

Jack me regarde immobile, il fixe un point en moi.

Il connait si bien sa cible je suis facile à toucher.

Oui j’avoue, j’avoue que je t’aime toi qui me prend tel que je tombe…

 

Jack me ramasse quand je sombre.

Jack passe en revue mes trous noirs
Quand je suis pire qu’un bâtard
Il me dévisse il me décoince
Il me retourne me couche et me borde

Il est le pourfendeur le libérateur, le dévergondé ah yeah!

Jack me rattrape quand je plonge
Au fond de mes eaux troubles
Il flotte avec moi dans des ondes
Ou des sirènes m’entraînent
Rien ne vient troubler ces moments
Je suis prisonnier de ses bras
J’ai oublié qui j’étais
Avant de n’être plus que son ombre

Il est le pourfendeur le libérateur, le dévergondé ah Yeah!

Jack est heureux et il coule
De sa bouteille à mon verre
Il est lubrique et il m’invite
Au triolisme avec Danielle

Jack, Danielle et moi…

Femme de loth – Hubert Félix Thiéfaine

femme de loth – YouTube.

J’écoute siffler le vent à 11500 mètresmelancolie
Pendant que ma voisine clignote sur mon vu-mètre
Et j’imagine son cri, ses crimes et ses dentelles
Et j’imagine son cri

Moi qui m’croyais gazé v’là que j’déconne pour elle
Météo-sex-appeal en matant la dérive
Du Sèvres-Babylone correspondance Ninive
Et je change à Sodome, à Gomorrhe j’ouvre un pack
Avant de me tirer de c’putain d’Eden-Park

Ne te retourne pas
Ne te retourne pas

J’ai ma bombe à étrons et j’ai mes droits de l’homme
Et j’ai ma panoplie de pantin déglingué
Et j’ai ces voix débiles qui m’gueulent dans l’hygiaphone
Ne vous retournez pas la facture est salée
Ne te retourne pas, lady, prends tes distances

La terre joue au bingo sa crise d’adolescence
La terre joue au bingo sa crise d’adolescence

Nous sommes les naufragés dans cet avion-taxi
Avec nos yeux perdus vers d’autres galaxies
Nous rêvons d’ascenseurs au bout d’un arc-en-ciel
Où nos cerveaux malades sortiraient du sommeil
Ne te retourne pas

httpvhd://www.youtube.com/watch?v=33Tarj54ub0