Rien ne sait

Paroles de rien, de rien, de rien
Car rien ne peut, rien ne sait
Rien ne dit ce que j’aime
Rien ne sait ce que je n’oublie pas
rien ou plutôt nul, nul à chier
Nul ne sait qui oserait mettre
Des mots sur un océan vide
Des lèvres folles remplies
D’une tempête de mélancolie
Qui souvent me plaque
contre la paroi intérieure de mes yeux
alors glissante d’humidité
Et éclate mon cœur en milliers
de fleurs écarlates

Il pleure dans mon coeur – Paul Verlaine

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

Ô bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toits !
Pour un cœur qui s’ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce cœur qui s’écœure.
Quoi ! nulle trahison ?…
Ce deuil est sans raison.

C’est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon cœur a tant de peine !